Pain-Noir : premier album enivrant

Pain-Noir-parJulienBourgeois-10

L’Auvergne, qui peut déjà s’enorgueillir d’avoir entre autres exporté l’inénarrable Jean-Louis Murat, a bien d’autres choses à dire… Pain-Noir – François-Régis Croisier à la ville- sort un beau premier album étrange, mélancolique mais faussement sombre.

Les douze chansons de ce premier album ont été écrites et composées entre 2013 et 2015, la plupart en Auvergne, par François-Régis Croisier, ex St. Augustine. C’est de folk à la française dont il s’agit ici, et si l’héritage de ses cousins américains se fait sentir sur certains morceaux, la pat(t)e de Pain-Noir ne singe jamais maladroitement les codes du genre. « Passer les chaînes », « Le jour point » ou « Jamais l’or ne dure », en duo avec Mina Tindle parlent de l’enracinement à la terre, du déracinement de soi, mais use surtout de métaphores qu’on n’oserait à peine mettre en mots ici…

Le mieux reste de regarder le clip ci-dessous, « La Retenue », réalisé par Maéva Pensivy. Et d’écouter ce disque, qui sort chez Tomboy Lab / Un Plan Simple ce 23 octobre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *